Du Lundi au Vendredi de 8:30 à 20h

CREDIT PREMIUM - LE GUIDE DU CREDIT

 
Il est fortement conseillé d'étudier les notions suivantes avant la réalisation d'un projet immobilier.
Crédit Premium est à vos côtés pour vous aider à mieux comprendre tous les processus d'emprunt.
 
Cliquez sur les questions pour avoir vos réponses...

Contactez nos experts et faites vous conseiller.

 

Selon nous, pour l'obtention d'un bon crédit immobilier, il est fortement conseillé de négocier plusieurs composantes auprès des partenaires bancaires, à savoir :
  • le taux nominal hors assurance le plus bas possible
  • l'assurance adaptée à votre profil emprunteur la plus intéressante possible
  • les options de souplesse et de flexibilité correspondantes à vos souhaits
Une garantie de prêt immobilier est un mécanisme à la fois légal et commercial qui lie un prêteur à un emprunteur et qui permet au prêteur d'obtenir un remboursement, partiel ou complet, du montant prêté en cas de défaut de paiement de l'emprunteur.
En France, lors de l'achat d'un bien immobilier, les banques qui financent l'acquisition peuvent demander à l'emprunteur des garanties de divers ordres. Ainsi, en cas de non-remboursement du prêt par l'emprunteur, les banques disposeront de solutions rendant plus aisée la récupération les fonds qu'elles ont avancés.
Pour garantir le prêt, plusieurs choix sont possibles.
Il existe deux grandes catégories : la garantie hypothécaire et les sociétés de cautionnement
C'est une garantie traditionnelle occasionnant certains frais (notamment la taxe de publicité foncière et le recours obligatoire à un notaire pour son inscription à la conservation des hypothèques).
L'hypothèque comporte une main-levée, pouvant occasionner des frais supplémentaires en cas de revente du bien immobilier avant expiration du prêt.
Les banques ont créé des sociétés de cautionnement, qui, à l'instar d'une caution pour un bail, assurent le remboursement du prêt en cas de non-paiement par l'emprunteur.
La société de cautionnement dispose ensuite d'un recours contre l'emprunteur.
À la différence de l'hypothèque et du privilège de prêteur de deniers, ce cautionnement, bien que payant, n'entraîne pas de frais d'inscription à la conservation des hypothèques ni de frais de notaire. La caution ne nécessite pas de mainlevée.
Il s'agit d'un acte sous seing privé qui n'a pas de formalisme juridique particulier.
Il est accordé par les banques en fonction du montant du prêt et de l'apport personnel pour l'achat du bien immobilier. La plus connue de ces sociétés de cautionnement est Crédit Logement.
En France, la souscription d'une assurance décès invalidité est, en pratique, une condition posée par les banques pour la souscription d'un prêt immobilier (ce n'est pas une obligation légale).
Si les banques imposent la couverture des risques décès - invalidité - incapacité, elles peuvent également proposer en option une couverture du risque de perte d'emploi.
Plus connue sous le libelle d' assurance chômage, cette dernière dispense, en cas de réalisation de l'aléa de perte d'emploi, le crédit préneur de payer provisoirement les mensualités de son prêt.
L'assurance protège :
1/ la banque, bénéficiaire du contrat
2/ l'emprunteur et sa famille.
Elle préserve les chances de l'emprunteur de conserver son bien acheté en cas de perte brutale de revenus à la suite d'invalidité ou d'incapacité, et elle évite de transmettre la dette à ses héritiers en cas de décès.
C'est la compagnie d'assurance qui va rembourser le prêt en cas de décès ou d'invalidité de l'emprunteur.
Devenir propriétaire ! Profitez d'une aide pour le financement de votre résidence principale dans le neuf : PTZ+
Si vous êtes primo accédant (ne pas avoir était propriétaire lors des 24 derniers mois de sa résidence principale), cette aide est accéssible sous conditions de ressources.
Cette aide vous permet de financer un logement dans le neuf, ou dans l'ancien vendu par un organisme HLM ou une SEM (société d'économie mixte) selon certaines conditions, ou dans le cadre d'une construction nouvelle...
0€ d'intérêt !!!
Lors de ce prêt vous ne remboursez que du capital, sans payer d'intérêts sur ce prêt. Ce prêt doit petre complémentaire à un ou plusieurs prêts comme un prêt bancaire classique ou un prêt PEL donc le ou les montants doivent être au moins égal à celui du prêt à taux zéro +.
Le montant du prêt à taux zéro+ est déterminé par le nombre de personnes qui composent le foyer, le revenu fiscal de référence, la nature du bien (neuf ou ancien HLM), l'emplacement géographique et sa performance énergétique.
Vous pouvez calculer avec précision vos PTZ + dans notre onglet calculatrices.
Contactez nos experts et faites vous conseiller.